07/03/22 – 130 avenue du Prado
Changer de président ou changer de Constitution ?
Anne-Cécile ROBERT & André BELLON – Philosophie

Les « spécialistes politiques » affirment que les Français sont fortement attachés à l’élection présidentielle. On connait leur fiabilité et leur sens du débat contradictoire. On a surtout l’impression que les Français n’ont pas vraiment le choix. Et, à peine élu, le président est contesté. Les électeurs semblent souvent déçus et insatisfaits. Certains cherchent le meilleur candidat pour, la plupart du temps, finir déçus aux-aussi. Ne faudrait-il pas plutôt s’interroger sur nos institutions, notre Constitution ? En réalité, l’élection présidentielle n’est pas la solution: elle est le problème. Elle simplifie, personnalise, caricature les enjeux. Comment remettre les institutions et le jeu politique au servir du peuple et sous le contrôle de la souveraineté populaire ? Un changement de Constitution paraît indispensable : le peuple doit décider lui-même de la nouvelle Constitution. C’est le sens de l’élection d’une assemblée constituante. Il est grand temps de réaffirmer la force de la démocratie, c’est-à -dire de la souveraineté du peuple

Anne-Cécile Robert
Professeure associée et Administratrice de l’Institut d’études européennes, Université Paris 8.
Chez le journal “Le Monde diplomatique” :
Directrice des éditions et des relations internationales
Journaliste chargée des pages Afrique et des pages Union européenne
Principales publications :
Dernières nouvelles du mensonge
La stratégie de l’émotion
L’Afrique au secours de l’Occident
Qui veut la mort de l’ONU ?: Du Rwanda à la Syrie, histoire d’un sabotage
Un totalitarisme tranquille : La démocratie confisquée
Le Peuple inattendu
La strategia dell’emozione (Italian Edition)

André Bellon est un homme politique, écrivain et philosophe français.
Polytechnicien (X 1963), puis ingénieur civil des Ponts et Chaussées, il obtient un DES d’économie et devient administrateur de l’Insee2.
Député des Alpes-de-Haute-Provence aux élections législatives de 1981, 1986 et 1988. En 1992, il est élu Président de la Commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale.
En 2007, il fonde l’association pour une Constituante dont il est président.
Il est membre de la Société des amis d’Alexandre Dumas.
Principales publications :
Avec Anne-Cécile Robert : Un Totalitarisme tranquille : La démocratie confisquée . Syllepse, 2001.
Pourquoi je ne suis pas altermondialiste : Éloge de l’antimondialisation, éditions Mille et une nuits, 2004
Avec Anne-Cécile Robert et Claude Nicolet : Le Peuple inattendu. Syllepse, 2003.
Avec Henri Peña-Ruiz, Jérémy Mercier et Inès Fauconnier : Mémento du républicain. Mille et une nuits, 2006
Une nouvelle vassalité. Contribution à l’histoire politique des années 1980. Mille et une nuits, 2007
Ceci n’est pas une dictature, Mille et une nuits, 2011
Pour la souveraineté du peuple, nous sommes tous des constituants avec Jean-Pierre Crépin et Mehdi Belhaj Kacem

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.