Archives de catégorie : Hors les murs

29/06/19
JOURNÉE PORTES OUVERTES
LABORATOIRE PAROLE ET LANGAGE

le Laboratoire Parole et Langage organise une Journée portes ouvertes le samedi 29 juin prochain sur son site à Aix-en-Provence.

Un parcours de plusieurs ateliers, démonstrations et un cycle de mini-conférences permettront de découvrir une riche panoplie des activités de recherche du laboratoire dans le domaine de la parole et du langage, et plus largement de la communication.

Cette journée qui s’inscrit dans les célébrations nationales du 80e anniversaire du CNRS se veut festive et conviviale et souhaite laisser une large place aux interactions et aux échanges avec le public.

Les ateliers, démonstrations et conférences aborderont entre autres les questions suivantes :

  • La parole, comment ça marche ?
  • Ça vient d’où les accents ?
  • Que se passe-t-il dans le cerveau lorsque l’on parle ?
  • Pourquoi produit-on des gestes quand on parle ?
  • Peut-on identifier une personne par sa voix ?
  • Pourquoi parle-t-on plus fort quand on est en colère ?
  • Comment peut-on perdre la parole ?
  • Pourquoi est-il parfois difficile d’apprendre à lire ?
  • Peut-on être parfaitement bilingue ?
  • Pourquoi les robots ont une voix monotone ?
  • Comment la créativité et les émotions peuvent stimuler la pratique des langues ?

L’entrée est libre et gratuite.

La Journée portes ouvertes est désormais annoncée en ligne sur la page Facebook de l’évènement, sur le site des 80 ans du CNRS et bien sûr sur le site Web du LPL. Vous y trouverez bientôt le programme complet et le plan des ateliers & conférences !

N’hésitez pas à partager l’évènement autour de vous et surtout : venez nombreux en famille et/ou avec vos amis !

24/05/19
LA FRANCE QUI GRONDE
Jean-Marie Godard&Antoine Dreyfus

VENDREDI 24 MAI 2019 de 18 HEURES 30 À 20 HEURES 30

LA FRANCE QUI GRONDE

Parce que de nombreux Français estiment qu’on les ignore, qu’on les méprise ou qu’ils n’ont plus le droit à la parole, Jean-Marie Godard et Antoine Dreyfus ont décidé d’aller à leur rencontre. De les interroger pour rapporter leurs propos sans fard ni filtre, sans a priori ni jugement. D’ entreprendre un grand tour de France permettant de brosser le portrait réel du pays en 2017, fruit des avis et récits de chacun.

Rencontre-débat avec Antoine Dreyfus, Jean-Marie Godard

Jean-Marie Godard, Journaliste-reporter depuis 1990, il a officié en agence (bureau français de l’agence américaine Associated Press) pendant 22 ans (1990-2012) avant de se tourner vers du contenu plus long et une envie de prendre le temps de donner du sens, du fond.
Aujourd’hui.
Antoine Dreyfus, journaliste, auteur et réalisateur. Domaine de prédilection : les questions de société, le social et l’Histoire. Grand reporter pendant 15 ans pour l’hebdomadaire VSD, il est désormais indépendant et se partage entre la télévision et l’écriture. Il a travaillé pour Cash Investigation sur les pesticides et le logement social. Il est aussi le co-réalisateur, avec Yann Rineau, d’un documentaire sur la pollution industrielle intitulé « Fos-sur-mer : les révoltés de la pollution » réalisé pour Infrarouge (France 2).

Accueil à 18 heures – BMVR l’Alcazar – 58 Cours Belsunce, 13001 Marseille

Contact : Jean Pierre 06 52 786 785

29/04/19
Les premiers jours de l’inhumanité
Jacques Bouveresse

  • MERCREDI 24 AVRIL 2019 à 17 HEURES
  • A l’Alcazar BMVR
  • 58 cours Belsunce 13001 Marseille

Les premiers jours de l’inhumanité

À l’occasion de la parution de son livre « Les Premiers Jours de l’inhumanité » aux éditions Hors d’atteinte, Jacques Bouveresse reviendra sur les écrits du fervent opposant autrichien au nazisme Karl Kraus pour le confronter à la période actuelle. Une propagande fondée sur l’émotion et la destruction de l’intellect : voilà qui n’est pas sans résonances avec le comportement de certains dirigeants actuels, que ce livre éclaire différemment.

Jacques Bouveresse est un philosophe rationaliste dont les principales influences sont Wittgenstein, le cercle de Vienne et la philosophie analytique. Élu au Collège de France en 1995, il en est professeur honoraire depuis 2010. Ses domaines d’étude sont la philosophie de la connaissance, des sciences, des mathématiques, de la logique et du langage ; il s’intéresse également à des auteurs comme Robert Musil et Karl Kraus.

30/03/19
Guédiguian, une vie, une œuvre
R. GUÉDIGUIAN ET C. KANTCHEFF

Robert Guédiguian, une vie, une œuvre

L’œuvre de Robert Guédiguian est aujourd’hui d’une richesse incontestable, composée de vingt films, dont le premier, Dernier Été, a été tourné en 1980, à l’Estaque, le quartier de Marseille qui l’a vu naître.

« Guédiguian », de Christophe Kantcheff, publié aux éditions de l’Atelier, est le premier livre consacré au cinéaste qui réunit ses prises de position et ses engagements citoyens à travers un long entretien, et un voyage dans sa filmographie pour en mettre à jour ses thèmes et son esthétique.

Rencontre-débat avec Robert Guédiguian et Christophe Kantcheff

Christophe Kantcheff est rédacteur en chef adjoint de l’hebdomadaire Politis, critique de cinéma et critique littéraire.

15 h 00 à 16 h 30 Discussion avec Robert Guédiguian et Christophe Kantcheff

16 h 30 à 17 h 00 : Dédicaces dans le hall de la bobliothèque

17 h 00 Présentation et projection du film « A la vie à la mort »

Accueil à 14 heures 30 – BMVR l’Alcazar – 58 Cours Belsunce, 13001 Marseille

Contact : Jean Pierre 06 52 786 785

26/01/19
Le prix de la démocratie
Julia Cagé

Conférence-débat avec Julia Cagé

Une personne, une voix  : la démocratie repose sur une promesse d’égalité qui trop souvent vient se fracasser sur le mur de l’argent. Financement des campagnes, dons aux partis politiques, prise de contrôle des médias  : depuis des décennies, le jeu démocratique est de plus en plus capturé par les intérêts privés.
Se fondant sur une étude inédite des financements politiques privés et publics dans une dizaine de pays sur plus de cinquante ans, Julia Cagé passe au scalpel l’état de la démocratie, décortique les modèles nationaux, et fait le récit des tentatives –  souvent infructueuses, mais toujours instructives  – de régulation des relations entre argent et politique.
Aux États-Unis, où toute la régulation de la démocratie a été balayée par idéologie, le personnel politique ne répond plus qu’aux préférences des plus favorisés. En France, l’État a mis en place un système de réductions fiscales permettant aux plus riches de se voir rembourser la plus grande partie de leurs dons aux partis politiques, alors que les plus pauvres, eux, paient plein pot.
Ces dérives ne viennent pas d’un complot savamment orchestré mais de notre manque collectif d’implication. La question du financement de la démocratie n’a jamais véritablement été posée  ; celle de la représentation des classes populaires doit l’être sur un mode plus radical. Pour sortir de l’impasse, voici des propositions qui révolutionnent la façon de penser la politique, des réformes innovantes pour une démocratie retrouvée.

Ancienne élève de l’Ecole normale supérieure et de l’Université Harvard, Julia Cagé est professeure d’économie à Sciences Po Paris.

Professeure d’Économie à Sciences Po Paris
Co-directrice de l’axe « Évaluation de la démocratie du
Laboratoire Interdisciplinaire d’Evaluation des Politiques Publiques
(LIEPP),

Elle a publié Sauver les médias. Capitalisme, financement participatif et démocratie (Le Seuil, 2015).

Présentation en images