Archives de catégorie : Les intervenants

Martine quinio

Professeure agrégée de mathémathique
Mathématicienne de formation est spécialisée depuis une dizaine d’années dans l’enseignement des probabilités depuis plusieurs années dans toutes les mentions de licences, en premier cycle, en abordant ces notions par des exemples «bio» en licence Science et Vie de la Terre, des exemples«sociologie» en licence «Sciences et Humanités» .
Articles :
CultureMATH. La démarche statistique à l'épreuve de la pandémie grippale. (2010)
Tribune: « La statistique absente des débats », Le Monde, 26 juin 2020
Ouvrage: Probabilités et statistique aujourd'hui, édition L'Harmattan, collection Sciences et société, 2009
Ouvrage collectif: Sciences et Humanités, décloisonner les savoirs pour reconstruire l'université, éditions PUP 2019

04/10/21
une transition écologique et sociale ?
Bernard Tabuteau – Économie

L’analyse des crises sanitaire et économique met à l’ordre du jour la nécessité d’une double transition écologique et sociale. Sa réussite implique des politiques monétaire et budgétaire en rupture avec les orientations passées tant au niveau France qu’à celui de l’Union Européenne. La politique monétaire de taux d’intérêt bas et la politique budgétaire de soutien à l’investissement doivent être considérées comme complémentaires.
La conclusion et le début de mise en oeuvre des plans de relance européen et français marquent-elles un tournant par rapport aux orientations des politiques économiques suivies ces dernières années ? Comment apprécier la question de la dette publique eu égard à l’objectif de double transition écologique et sociale ?

Docteur en économie, administrateur INSEE. Chercheur en sciences sociales, ancien secrétaire général du CEREQ, Bernard Tabuteau a enseigné à l’Université d Aix-Marseille.

27/09/21
Le changement climatique
Joël Guiot – Sciences

Le changement climatique dans la région Méditerranéenne
Depuis l’Accord de Paris sur le climat de 2015, différents rapports spéciaux du GIEC ont souligné les impacts du réchauffement climatique et l’importance de le limiter à 1,5°C. Le rapport de novembre 2020 du réseau MedECC montre la vulnérabilité du bassin Méditerranéen face aux multiples risques liés au climat, à la pollution, à l’utilisation des terres et de la mer et aux changements de la biodiversité, en particulier si le réchauffement de la terre excède 2°C. Cette conférence essaiera de synthétiser les principaux risques encourus par le Bassin Méditerranéen face à ces changements de plus en plus prégnants. Ils concernent les canicules, les sécheresses, les inondations, l’érosion du littoral, la biodiversité, l’agriculture et la santé. Grâce aux résultats du groupe d’experts de la région Sud-PACA (GREC-Sud), elle abordera également l’échelle plus locale du sud-est de la France.
Joël Guiot est Directeur de recherche émérite CNRS, au Centre européen de recherche et d’enseignement des géosciences de l’environnement CEREGE
Médaille d’argent CNRS en 2005
Auteur pour le rapport du GIEC sur le réchauffement à 1,5°C (sorti en 2018)
Co-coordinateur du réseau MedECC (rapport sorti en 2020)
Coprésident du GREC-SUD

20/09/21
GAFA : Reprenons le pouvoir
Joëlle Toledano Bialot – Économie

Il y a vingt ans Apple entamait avec le retour de Steve Jobs sa seconde vie. Google et Amazon étaient des start-up et Facebook n’existait pas. Vingt ans après, les GAFA font partie des entreprises les plus puissantes au monde.
N’avons-nous pas fait preuve de naïveté face à ces jeunes pousses qui se réclamaient de la liberté d’entreprendre et de l’innovation ? Peut-on encore lutter contre ces empires plébiscités par les consommateurs et aux ambitions sans limite ?
Joëlle Toledano montre dans son livre “Reprenons le pouvoir !“, comment les GAFA arrivent à s’extraire du droit commun, à verrouiller la concurrence, à définir leurs propres règles en s’appuyant sur l’efficacité des outils numériques. Dénonçant notre retard face à ces entreprises sophistiquées et agiles, elle nous exhorte à comprendre ce nouveau monde et à reprendre l’initiative.
Joëlle Tolédano Bialot est Professeur émérite en économie, associée à la Chaire « Gouvernance et Régulation » de l’Université Paris-Dauphine et membre de l’Académie des Technologies.
Elle est membre du Conseil d’administration de l’Agence nationale des fréquences (ANFR) et de startups du numérique.
Docteur en mathématiques et en économie, elle a mené une double carrière, universitaire et en entreprise, avant de s’investir dans les sujets de politique publique et de régulation. Professeur des universités à partir de 2005, elle a été membre du collège de l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes (Arcep) (mi-2005-2011). Récemment le numérique, les fréquences et la blockchain ont été au centre de ses travaux.
Elle a publié plusieurs ouvrages, des rapports publics et de nombreux articles scientifiques et grands publics dans les domaines de l’économie industrielle et l’économie et la régulation du numérique, des communications électroniques et des postes. Elle a reçu le Prix du Livre d’Économie 2020 son livre GAFA Reprenons le pouvoir !, publié par les éditions Odile Jacob.

13/09/21
Intégrer les incertitudes, penser l’éventuel
Martine Quinio – Sciences

Une étude récente montre une corrélation entre le degré d’abstention au vote et le niveau mathématique de la population, notamment chez les jeunes. La crise Covid a mis en évidence la nécessité, à tous niveaux de décision, individuelle ou collective, d’intégrer une dose d’incertitude. La science statistique, basée sur des études quantitatives et surtout, qualitatives permet d’intégrer « l’éventuel » dans nos modes de pensée. Plus généralement, les mathématiques de la prévision, à la croisée des sciences et de la philosophie, nous offre des pistes de réflexion pour distinguer corrélation et cause. Les probabilités peuvent être un outil pour lutter contre le fléau des jeux en ligne, qui touchent de plus en plus de jeunes. Nous illustrerons notre propos par des exemples d’actualité.

Professeure agrégée de mathématique
Mathématicienne de formation Martine Quinio est spécialisée depuis une dizaine d’années dans l’enseignement des probabilités dans toutes les mentions de licences, en premier cycle, en abordant ces notions par des exemples «bio» en licence Science et Vie de la Terre, des exemples «sociologie» en licence «Sciences et Humanités» , etc .
Elle a rédigé un ouvrage de cours et exercices à l’intention des enseignants : « Probabilités et statistique aujourd’hui »

Comprendre pour faire, faire pour comprendre, comprendre les liens et connexions entre les différentes branches des mathématiques, les appliquer avec un regard sur l’histoire et les aspects culturels et actuels…

06/09/21
Pandémie : et après, ce sera comme avant ?
Lucie Luthereau – Philosophie

Lucie Luthereau est Professeure agrégée, Docteure en Lettres
Prag Culture Générale Sciences Po Aix
Autres activités
Référente égalité 2016-2019
« Pandémie : et après, ce sera comme avant ? »
Près de deux ans de crise sanitaire ont-elles rebattu les cartes de notre avenir et de celui de notre planète ? L’avenir probable qui se dessinait il y a moins de dix-huit mois s’est-il delité dans l’incertitude avec laquelle nous composons depuis la crise sanitaire mondiale ? Climat, salaires, crises sociales, secteur public, écologie, data, surveillance : comment les maîtres et possesseurs pensent-ils ces sujets après la blessure narcissique infligée par la pandémie ?

Bibliographie

Montesquieu, Les Lettres persanes (passage sur les troglodytes)
Etienne de la Boétie, Discours de la servitude volontaire
Pablo Servigne, L’Entraide, l’autre loi de la jungle
Rutger Bregman, Humanité, Une histoire optimiste
Philippe Guillemant, Le Grand virage de l’Humanité (mais aussi La Route du Temps et La Physique de la conscience + site doublecause.net)
Edgar Morin, Leçons d’un siècle de vie
Et aussi…
Documentaire « Demain » (Cyril Dion)
Collectifs pour un monde plus relié au vivant, nouveaux modèles, nouveaux paradigmes : Alternatiba, Utopia, Existence B…
J’ai aussi évoqué Aurélien Barrau (conférence liègeoise), Allain Caillé (Les convivialistes)
Le rapport Meadows (Limits to growth) 1972, le rapport du GIEC 2018 (site de l’ONU)

Esther CYNA

Docteure

Historienne spécialiste de l’histoire du racisme et de l’éducation aux États-Unis à la fin du XXème siècle. Sa thèse effectuée en cotutelle entre l’Université Sorbonne-Nouvelle (Paris 3) et Columbia University (New York) porte sur le racisme et les inégalités dans le financement des écoles publiques dans le Sud des États-Unis. Elle a publié dans des revues d’histoire, d’éducation et d’études américanistes.

Agrégée d’anglais et ancienne élève de l’ENS de Lyon, elle enseigne en civilisation américaine et langue anglaise.

Christian Bruschi

Professeur agrégé émérite, Université Aix Marseille
Histoire du droit et des institutions.
Avocat

À dirigé 50 thèses

À été président de jury pour 7 thèses

À été rapporteur pour 8 thèses

À été membre de jury pour 6 thèses

Publications :
Anthologie de Droit Hébraïque. Sources & Codification
Résoudre les divisions religieuses et maintenir l'ordre provincial sous le règne de Louis XV: La contribution des parlementaires 
Droit et justice
Les juristes de Louis XIII et de Richelieu, théoriciens de l'État. 
Les représentations du droit romain en Europe du Moyen Age aux Lumières
L'idée contractuelle dans l'histoire de la pensée politique
L'histoire institutionnelle et juridique dans la pensée politique

Célia Lamblin

Docteure en Sociologie

Docteure en Sociologie
Chercheuse associée au LPED UMR 151 (AMU,IRD) 
Chercheuse associée au MESOPOLHIS UMR 7064 (CNRS, AMU)
Membre du LMI Movida (Laboratoire Mixte International de recherche MOVIDA (Mobilités, Voyages, Innovations et Dynamiques dans les Afriques méditerranéenne et subsaharienne) https://movida.hypotheses.org 
Formatrice au Collège coopératif, Martigues : préparation au Diplôme d’État d’Ingénierie Social Depuis 2020 : Formatrice à l’Institut Régional du Travail Social (IRTS) Paca-Corse, Marseille :...

Sujet de thèse
Les migrations égyptiennes en France : vers la construction d’une identité collective ?
sous la direction de Sylvie Bredeloup (IRD-LPED) et Sylvie Mazzella (LAMES-CNRS)

Domaines de recherche
- Sociologie des migrations
- Sociologie Politique

Activités scientifiques
Communications
– Juillet 2015 : « Migrations égyptiennes : Discours, pratiques et représentations » Université Euro-Méditerranéenne organisée par l’Université Libre de Bruxelles, Mucem, Marseille.
– Juin 2015 : « Les migrations égyptiennes : étude des registres de visibilité en France », Journée doctorales du Lames, MMSH.
– Juin 2015 : « Les Égyptiens en France : une participation politique transnationale ? » LabexWeek, MMSH.
– Mai 2015 : « La participation citoyenne des Égyptiens en France », Colloque international organisé par l’Association Européenne de Sociologie, Citoyenneté et Migration en Europe du Sud.
– Avril 2015 : avec Joseph Cacciari « L’approche biographique : la confrontation de perspectives concurrente à l’épreuve des pratiques de terrain », Séminaire doctorale Les Chantiers de la Thèse, Lames, MMSH.
– Mars 2015 : « La relation chercheuse-enquêté en terrain « extraordinaire » : une relation hybride entre le professionnel et le confidentiel », Atelier des doctorants du LPED « J’ai fait du terrain et après ? », AMU St Charles.
– Décembre 2014 : « Les migrations « économiques », les migrations « politiques » : la porosité des catégories à l’épreuve du processus révolutionnaire en Egypte ». Colloque international organisé par le programme Economic Crises and Migration, EcoMig, « Mobilité et blocages en Afrique méditerranéenne », Rabat, Maroc.
– Octobre 2014 : « L’événement Révolution comme point de bifurcation dans les trajectoires individuelles des migrants égyptiens en France » Colloque international organisé par le programme de recherche fondé par l’European Reserch Council, When Autoritarisme Fails in the Arab World, WAFAW, « Diasporas, Migrants, Exilés : quels rôles dans les Révolutions et transitions politiques du monde arabe », Tunis, Tunisie.

Responsabilités scientifiques :
- Co-animation du Séminaire doctoral « Chantiers de Thèse » du LAMES année 2014-2015.
- Représentante des doctorants au sein du LPED et du LAMES, membre du conseil d’unité du LAMES (avril 2015 – avril 2017) et du LPED (septembre 2014-septembre 2017).

Formations
- Stage : Participation à l’Atelier Thématique d’Etude Doctorale : « Repenser la Méditerranée », Mucem, Marseille, Septembre 2015.
- Stage : Participation à l’Atelier Thématique d’Etude Doctorale « Le numérique en Méditerranée ». Tunis, Juin 2015.
- Stage : Participation à l’école d’été de doctorants « Les Sciences sociales au Proche-Orient à l’épreuve de leur sources », Juillet 2014, IFPO Beyrouth, Liban.
- Stage : Participation à la session intensive de langue du Département d’Enseignement d’Arabe Contemporain (DEAC), Février- Juin 2014, Institut Français d’Égypte, Le Caire, Égypte.

- Rapport de Mission : « Les migrant-e-s égyptien-ne-s dans les villes de Toulouse, Bordeaux et Paris : une enquête exploratoire du « faire communauté » », Programme EcoMig, Mars 2013.

- Communication « L’activité associative des héritier-e-s de harkis : vers la construction de la mémoire postcoloniale » dans le Séminaire « Violences politiques et Mémoires de Guerre », LISST CAS de l’Université Toulouse le Mirail, Avril 2013.

- Mémoire : La construction sociale de la mémoire postcoloniale : le cas des héritier-e-s de harkis dans la lutte pour l’émergence d’une mémoire postalgérienne en France, sous la direction de Michel Grossetti et Sonia-Hasnia Missaoui, Université Toulouse le Mirail, Juin 2012 (mention Très Bien).
- Mémoire : Les héritier-e-s de harkis de Saint Pons de Thomières : De la mémoire familiale à l’histoire collective, sous la direction de Patricia Vannier, Université Toulouse Le Mirail, Juin 2011 (Mention Très Bien).

Anne-Cécile robert

Docteur en droit européen, elle est également professeur associé à l’Institut d’études européennes1 de l’université Paris-VIII.

Journaliste, spécialiste des institutions européennes et de l'Afrique.
Membre du comité de rédaction et du directoire du Monde diplomatique. 
Elle s'intéresse particulièrement aux systèmes politiques et institutionnels et à la démocratie, ses limites et fonctionnements.

Publications

• avec André Bellon : Un Totalitarisme tranquille : La démocratie confisquée, Syllepse, 2001.
• avec André Bellon et Claude Nicolet : Le Peuple inattendu. Syllepse, 2003.
• L’Afrique au secours de l’Occident, préface de Boubacar Boris Diop, postface de Pierre Kipré. Éditions de l’Atelier, 2006 (1re édition : 2004)
• avec Jean-Christophe Servant : Afriques années zéro, Editions Atalante, 2008
• La stratégie de l’émotion, Montréal (Québec), Lux, 2018, 148 p. (ISBN 978-2-89596-285-4, notice BnF no FRBNF45679576)
• Dernières Nouvelles du mensonge, Lux, 2021

Anne Kletzlen

MESOPOLHIS (Centre diterranéen de sociologie, de science politique et d’histoire)

Chercheuse associée au LAMES axe 4
Chargée d’enseignement à l’U-PEC

Domaines de recherche
– Sociologie de la délinquance
– Sociologie du droit
– Politiques publiques
– Conduites à risque

Enseignements actuels
- Cadre juridique de l’action publique

 Livres  
- Bandits  contre bandits. Les règlements de comptes entre malfaiteurs à Marseille  dans les années 2000,  Aix-en-Provence, PUP, 2020. 
-  De l’alcool à l’alcool au volant. La transformation d’un problème public, Paris, L’Harmattan, 2007. 
-  L’automobile et la loi. Comment est né le code de la route ?, Paris, L’Harmattan, 2000.

Publications
https://www.lames.cnrs.fr/spip.php?article825

21/06/21
en misarchie !
Emmanuel dockès – Philosophie

En misarchie
Comment détruire ce qui nous embête (l'Etat, le capitalisme, le productivisme…) sans abandonner ce qu'on aime bien (le droit, les services publics, la liberté d'entreprendre, le confort…) ? 
 Pour que survienne le monde d'après, il convient de commencer par en imaginer (au moins) un. Penser une société plus libre, plus égale, suppose de s'attaquer aux grands pouvoirs qui nous gouvernent. Il s'agira de présenter les grandes lignes d'un possible sans Etat, ni capitalisme. Une hyper démocratie, pour tout de suite, mais avec des êtres humains inchangés. Une organisation imparfaite, bricolée, bringuebalante, mais vraiment différente. 

Emmanuel DOCKÈS
Professeur de droit privé, spécialisé en droit du travail.
Il enseigne à l’université de Lyon 2, après avoir enseigné aux universités de Nanterre et de Dijon. Il est également cofondateur de l’université populaire de Lyon.
Il est l’auteur du livre « Voyage en misarchie : essai pour tout reconstruire » et de très nombreuses autres publications.

14/06/21
VIVE LA DETTE !
Bernard Tabuteau – Économie

Vive la dette !  
 Le coût de la crise du Covid-19 a porté la dette publique française au-delà de 2 600 milliards d’euros, soit près de 120% du produit intérieur brut (PIB).  
 La récession économique et l’aggravation des déficits publics en raison de la pandémie de Covid-19 posent la question de la dette publique à moyen terme dans de nombreux pays, et particulièrement en France.  
 C'est quoi  la dette publique ?
 Qui détient la dette ?
 Cette dette est-elle supportable ?
 Faut-il rembourser la dette ? 
Bernard Tabuteau
Docteur en économie, administrateur INSEE.
Chercheur en sciences sociales, ancien secrétaire général du CEREQ, a enseigné à l’Université d’Aix-Marseille.

07/06/21
Repérer les arguments fallacieux dans les discours
Denis Caroti – Philo/sociologie

« Le meilleur moyen – d’avoir toujours raison – est bien sûr en premier lieu d’avoir vraiment raison, mais vu la mentalité des hommes, cela n’est pas suffisant en soi, et vu la faiblesse de leur entendement, ce n’est pas absolument nécessaire. Il faut donc y adjoindre d’autres stratagèmes. » Quels sont ces stratagèmes dont parle Schopenhauer ? Si le repérage de ces arguments fallacieux et autres sophismes dans un discours n’est pas une fin en soi, il permet néanmoins d’exercer son esprit critique face aux discours trompeurs, et de gagner ainsi en autonomie intellectuelle.

Denis CAROTI
Professeur certifié de Sciences physiques et chimiques, formateur, et référent académique pour le dispositif Esprit critique au sein du Service Vie Scolaire
Cofondateur du CORTECS
Doctorant - Université d’Aix-Marseille
Thèse en cours : La formation à la pensée critique dans le système éducatif français : une approche transdisciplinaire
Chargé de cours AMU pour le Collège Doctoral et la faculté des sciences transdisciplinaire

31/05/21
Qu’est-ce que vouloir l’égalité ?
Marc Rosmini – Philosophie

Nos démocraties s’étiolent, la solidarité publique vacille, d’importantes inégalités se creusent. Il y a, entre ces trois constats, des liens qu’il est urgent d’explorer et de prendre en compte. Alors, nous pourrons comprendre cet étrange paradoxe qui, pour nous, consiste aujourd’hui à renforcer les inégalités que nous ne cessons pourtant de dénoncer.

Professeur agrégé de philosophie
Marseille

Cinéphile,  sa curiosité éclectique l’a conduit à mettre en relation la réflexion philosophique avec des thèmes variés, allant de la cuisine au western en passant par l’art contemporain marseillais. À Marseille, il fait partie du collectif Les Philosophes Publics qui intervient régulièrement dans l’espace public, en milieu carcéral, ou auprès de différentes structures sociales.

  • Marseille révélée par l’art contemporain, éd. Jeanne Laffitte, Marseille, 2007
  • Pourquoi philosopher en cuisinant ? – Méditations autour de 10 recettes de Lionel Lévy, éd. Aléas, Lyon, 2007
  • Road Movies,  Images En Manœuvres Éditions, Marseille, 2012, (épuisé), La Marelle Éditions, Marseille, 2017 (numérique)
  • Méditations westernosophiques, éd. Médiapop, Mulhouse, 2015
  • • Cinéma et bioéthique : Ëtre plus ou moins un sujet éd. Rouge profond (2 mai 2019)